Accueil

Bienvenue avec Jouons Sur les Mots.

<




      Voici quelques extraits de nos soirées
                  "Jouons sur les mots".


Soirée du 6 Février 2008

Haïkus: petits poèmes japonais en 3 vers de 5, 7 et 5 syllabes.
(Ne pas tenir comptes des syllabes, en français).
Exemple:

                               Une grappe de raisin,
                               travail d'un homme,
                               plaisir d'un autre.

                              Souris grise
                              Se faufile
                              Entre les griffes.

                                                                  Protecteur et puissant
                                                                  Beau et charmant
                                                                  Chêne d'antan.

                             Plumes et stylos
                             Envolent mes mots
                             Pour qu'ils soient beaux.

                             Cime des pins verts
                             Dans le pur ciel bleu.
                             Brûlante est la dune.

                                                                 Qu'il pleuve ou qu'il vente
                                                                 Sortir fait du bien
                                                                 C'est la vie !

                                                                  Un lac de nénuphars
                                                                  L'eau se trouble
                                                                  Le caïman arrive.

                  Les bambous sous la lune
                  Dansent,
                  Enfance…
                  Sur le mur
                  Une brindille remue :
                  chenille égarée

                                                                 L'orage éclate
                                                                 Le chien tremble
                                                                 La feuille aussi.

                                                                Vague à l'âme
                                                                Bleu des vagues
                                                                Emporte ma grisaille…

                                                               (plus politique que poétique):
                                                               La droite est dure,
                                                               la gauche est molle
                                                               La rivière est poissonneuse.

Insérer dans une phrase les mots: étoile, cheval, balustrade, bière, abreuvoir.

Après avoir bu toute la bière contenue dans son abreuvoir,
le cheval a sauté la balustrade et s'est envolé jusqu'aux étoiles !

Sur mon cheval, les yeux dans les étoiles, je saute la balustrade pour atteindre l'abreuvoir afin d'y déguster une bière.

Le cheval Etoile, après avoir bu toute la bière de l'abreuvoir, loupa les marches de la véranda, heurta la balustrade et finit dans les pâquerettes.

Le cheval se fie à sa bonne étoile qui le dirige vers l'abreuvoir. Oh, la la, il n'a pas vu la balustrade et le voilà qui boit une bière !

L'étoile scintillante sur le poitrail du cheval lui donna cet air si fier qu'il en perdit la tête et commanda 10 litres de bière à verser dans son abreuvoir près de la balustrade !

Exercice: écrire une phrase, à tour de rôle, sans voir ce que les joueurs précédents ont écrit, excepté
le dernier mot
qui figure en début de ligne:

Il fait un temps pourri aujourd'hui. Que fera-t-il
demain? Si j'ai envie de me lever, je danserai toute la matinée et mangerai le chocolat caché derrière le
frigo. Il y a donc de quoi être bien pour toute
la journée. Et le soir nous allons en boîte danser comme
des fous!... Se sont ils échappés de Charles Pereins ?
Que faut il faire? Rien. Ou tout! Pas de tièdeur, s'il vous plait,
ou je me fâche! Non, non, calme toi, je vais attendre les
crèpes dorées, parfumées, destinées à réjouir nos
papilles aiguisées par la bonne odeur qui s'échappe de la
marmite. Le missionnaire qui y cuisait commençait à trouver le temps long...





Ou encore:

Ce matin, je me suis levée de mauvaise humeur.
Pourquoi? Gros problème philosophique, mais je
préfère le sucré ou le salé? Cela n'est pas grave du moment
que la vie circule dans les engrenages du ciel
bleu. Comme le ciel de Provence, blancs, blancs, blancs les nuages
dans le ciel, mon mari faisait du deltaplane dans sa belle
combinaison... Oui, une combinaison en soie rouge, c'est
craquant... Qui croque qui? Qui croque quoi? Vive
la pomme! La pomme à qui? Celle de Maurice
Chevalier? De la Table Ronde? Je me marre,
et toi? Je me balance, d'est en ouest puis du nord au sud
dans un nuage de criquets, eh oui, plus de cultures: il va
falloir aller se promener au bord de la mer.


Février 2008      Mars 2008      Octobre 2008      Janvier 2009      Février 2009      Mars 2009     
Avril 2009      Mai 2009